La vie et l'œuvre créative d'Afad Gurbanov

Alifuad Mahammad fils de Gurbanov, dont le nom apparaîtra plus tard dans le compte-rendu sous le nom « Afad», issu de la famille d'un officier de haut rang du village de Cuci (plus tard connu sous le nom de Qizil Shafaq) dans le district de Kalinino en Azerbaïdjan occidental, naquit le 10 janvier 1929. Cet enfant de Cucikend devint plus tard un scientifique réputé d'une grande nation appelée l'Azerbaïdjan et, finalement, du monde Turcophone.


Le prénom originel de Gurbanov, « Alifuad », était une combinaison du nom de son grand-père, Ali et d’un ami proche et camarade aux armes qui s’appelait Fuad. Au fil du temps, les gens commencèrent à prononcer Alifuad comme "Afad" et c'est ainsi qu'il fut appelé officiellement. De ce fait, le futur grand homme de science fut connu dans le monde entier sous le nom de Afad Gurbanov.


Son père Mahammad Gurbanov fut victime de l'oppression de 1937. Sa mère décéda la même année, incapable de survivre au malheur de son époux et d'être séparée de lui. Afad Gurbanov subit une grande perte et une tragédie dès son plus jeune âge. Il perdit ses parents à l’âge de 8 ans et fut confronté à la nécessité de surmonter par lui-même les difficiles chemins de la vie.


Lire la suite...

Avant-propos

Certains hommes et femmes brillants laissent une empreinte indélébile et continuent à vivre dans la mémoire collective. Ce sont ces personnes qui vivent plus longtemps que quiconque dans le monde. Après avoir changé leurs mondes, ces hommes et ces femmes demeurent dans les mémoires de générations reconnaissantes. Et parfois, ils deviennent l’idéal de beaucoup, en raison des actes nobles qu’ils ont accomplis et des valeurs élevées qu’ils portaient.


Afad Mahammad fils de Gurbanov était l'un de ces brillants individus. A. Gurbanov était un linguiste renommé et un turcologue reconnu. Gardien de la langue azerbaïdjanaise, véritable citoyen exemplaire et fonctionnaire infatigable, il a laissé une trace indélébile qui ne sera jamais oubliée.


Pendant de nombreuses années, le professeur Gurbanov consacra toute son énergie et sa capacité à l’analyse et à la sensibilisation de la langue azerbaïdjanaise et à la promotion d’une nouvelle génération de scientifiques et de professionnels de l'enseignement hautement qualifiés. Docteur en sciences philologiques, il fut lauréat du Prix d’État, scientifique prolifique et membre de l’Académie nationale des sciences d’Azerbaïdjan. Le professeur Gurbanov était également membre de plusieurs académies azerbaïdjanaises et internationales. Il fut membre honoraire à part entière dans plusieurs organisations scientifiques consacrées à la linguistique et à l’onomastique à travers le monde. Si nous envisageons le panorama de sa vie, nous voyons un linguiste doué, un enseignant désintéressé et un homme d’une grande sagesse au sens strict du terme. Il suivit une carrière très respectée, débutant comme enseignant dans le secondaire et s’élevant pour devenir membre de l’Académie des sciences du pays. Il mena une vie valorisante et significative qui pourrait servir d’exemple aux générations futures.


Avec sa passion et son talent pour la science et son esprit vif, le professeur Gurbanov était un mélange fascinant de la pensée scientifique et des sentiments humains les plus naturels. Par nature, il était intrinsèquement sincère, naturel, sympathique, courageux, strict et respectueux des principes. A. Gurbanov était un expert reconnu dans son domaine scientifique et dépassait largement le niveau des autres. A. Gurbanov était toujours en mouvement, en permanente recherche au sein de la pensée active et scientifique. Il restera un chef de file de la science et de la communauté scientifique jusqu'à sa mort.


Afad Gurbanov fut prolifique dans son travail et produisit un très riche corpus d'œuvres. Il également créa une école de philologie et posa les bases d'un certain nombre de branches dans le domaine de la linguistique. Ses recherches scientifiques étaient variées et la portée de ses recherches était vaste et complète. Il n’existait aucune branche de la linguistique azerbaïdjanaise sur laquelle le scientifique ne se fût penché pour laisser sa marque. Ses nombreuses œuvres se distinguent par leur nature scientifique et leur professionnalisme et témoignent de la pensée scientifique profonde et précise de l'auteur. Il ne publia pas moins de 500 articles scientifiques et plus de 70 ouvrages, traités et monographies sur la recherche en linguistique azerbaïdjanaise et sur les études turques. Certaines de ces œuvres furent primées et d'autres publiées en dehors de l'Azerbaïdjan :  en Russie, en Turquie et dans d'autres pays. Les ouvrages écrits par A. Gurbanov, tels que  « Onomatologie de la langue azerbaïdjanaise », « Langue littéraire azerbaïdjanaise moderne » et ses deux tomes de « Linguistique générale » constituent quelques-unes des perles les plus magistrales et précieuses du trésor linguistique de l’Azerbaïdjan et du monde.


Gurbanov est l'un des rares linguistes azerbaïdjanais à avoir reçu des prix nationaux pour ses travaux. Il reçut le prix national pour sa monographie « Onomatologie de la langue azerbaïdjanaise ».


Afad Gurbanov joua également un rôle important dans la mise en œuvre de la réforme de l'alphabet dans notre pays en tant que président de la Commission de l'alphabet azerbaïdjanais et auteur du nouvel alphabet latin. En tant que scientifique talentueux et habile organisateur, Afad Gurbanov consacra tous ses efforts et ses compétences à cet important travail qui reflétait les aspirations et les souhaits du peuple - la transition de l'alphabet azerbaïdjanais vers l'écriture latine.


En plus d'être un scientifique talentueux et un enseignant professionnel, A. Gurbanov était également un organisateur actif et un fonctionnaire. Il démontra ses compétences organisationnelles supérieures tout en occupant divers postes. Ses efforts en tant que député du Parlement azerbaïdjanais de 1990 à 1995 suscitèrent les éloges du peuple et du gouvernement.


Pour ceux qui l’ont connu, Afad Gurbanov évoquera toujours le souvenir d’un être vraiment sage, réservé, cultivé et intelligent. Il est devenu un modèle pour les générations futures et pour nous tous.


Les efforts d'Afad Gurbanov pour le développement de la science de la linguistique azerbaïdjanaise, les nombreux ouvrages qu'il écrivit, l'école scientifique « d’onomatologie azerbaïdjanaise » dont il jeta les bases, le nouvel alphabet latin qu'il produisit ainsi que les professionnels scientifiques et pédagogiques hautement qualifiés qu'il parraina, tout cela est un brillant exemple de service public désintéressé, d'esprit civique supérieur et d'activité scientifique dévouée. Il occupe l'une des places les plus honorées des annales de la linguistique azerbaïdjanaise.