Le rôle d’Afad Gurbanov dans la restructuration de l’Institut pédagogique d’Etat de l’Azerbaïdjan

Afad Gurbanov s’impliqua considérablement au sein de l’Institut pédagogique de l’État azerbaïdjanais (l’Université pédagogique de l’Azerbaïdjan) pendant soixante ans. Il y fit une grande carrière très respectée, passant d’étudiant à recteur. À l'Institut pédagogique, A. Gurbanov y passa du temps en tant qu'étudiant de premier cycle, étudiant de troisième cycle, enseignant, conférencier, professeur et vice-doyen. Il fut doyen pendant trois ans, président du conseil d'administration pendant trente ans et recteur pendant neuf ans. Il présida également le conseil de défense pour la philologie et les sciences pédagogiques.


Au cours de ces trente années passées à la tête de la chaire de linguistique azerbaïdjanaise, A.Gurbanov consacra son esprit et sa réflexion à la résolution des problèmes les plus récents et les plus pressants. Il démontra sans relâche ses qualités individuelles pour une pensée scientifique originale. Il fut un modèle en tant que professionnel de l'éducation, expérimenté et capable de créer une influence positive autour de lui. A. Gurbanov élargit le potentiel scientifique de la chaire et éleva ses travaux de recherche au niveau des exigences scientifiques modernes. En 1986, sous les auspices de la chaire, le premier Centre des sciences onomastiques du pays fut créé. Ce centre devint plus tard un laboratoire concernant la recherche scientifique. Le travail de A. Gurbanov témoigne du fait qu’en 10 ans, 8 employés de la chaire qu’il dirigea, soutinrent leur thèse de doctorat, obtinrent un doctorat en philologie et furent certifiés professeurs de sciences.


À l'époque où il occupait le poste de doyen de la faculté de philologie, A. Gurbanov démontra ses compétences supérieures en organisation de l'éducation. La faculté reçut de nombreux prix et l’Institut remporta à plusieurs reprises la bannière rouge Kechiji.


À l'époque où il était recteur de l'Université pédagogique d'Etat d'Azerbaïdjan et membre de l’Autorité Suprême du Conseil des recteurs des établissements d'enseignement supérieur azerbaïdjanais, A. Gurbanov s'est davantage concentré sur le développement de l'enseignement pédagogique supérieur. Non seulement démontra-t’il des compétences organisationnelles particulières dans ce domaine, mais il analysa également de nombreux problèmes théoriques spécifiques à l'enseignement supérieur en Azerbaïdjan.


Sous sa direction, l’Institut pédagogique d’État d’Azerbaïdjan fut complètement réorganisé. De nouvelles chaires et facultés furent créées. L'instruction atteignit de nouveaux niveaux plus élevés. Les travaux du Conseil de défense sur les sciences pédologiques et philologiques, qu'il présida, firent l'objet d'un renouvellement qualitatif. De plus, des bâtiments de classe à plusieurs étages furent construits et des réparations majeures furent effectuées sur les dortoirs. A cette période, l’Institut pédagogique d’État de l’Azerbaïdjan devint l’une des principales institutions d’apprentissage non seulement en Azerbaïdjan, mais dans toute l’URSS.


Le dirigeant National Heydar Aliyev visita l'Institut pédagogique d'Etat d'Azerbaïdjan en 1982 et rendit hommage au travail accompli par A. Gurbanov. Il présenta à l’Institut les félicitations de l’Autorité Suprême de la République Socialiste Soviétique d’Azerbaïdjan et lui attribua l’Ordre de la Bannière Rouge du Travail.


Heydar Aliyev soutint A. Gurbanov pour son initiative relative à la formation du personnel militaire du pays et, dans les années 80, le premier collège militaire du Caucase et le quatrième en URSS furent créés. Durant toute la période pendant laquelle A. Gurbanov fut recteur, ce collège conserva une excellente gestion. Un équipement complet et du matériel avaient été pourvus et les 150 premiers diplômés de l’histoire de la République reçurent des mandats militaires.


Comme s'il pressentait un danger imminent, Afad Gurbanov s'efforça de tout mettre en oeuvre pour préparer le peuple azerbaïdjanais à l'agression. Et, avec le temps, l’importance des contributions de Gurbanov dans ce domaine est devenue évidente. Ce sont les diplômés de ce collège - dont certains furent décorés comme des héros nationaux - qui se livrèrent à une lutte désintéressée pour le Karabag.


La capacité remarquable d'Afad Gurbanov pour le travail prolifique, ses contributions à la science et à la pédagogie, ainsi que ses compétences dans le service public et l'administration, constituaient une combinaison vraiment exceptionnelle de qualités au sein d'un seul homme.