Le rôle d’Afad Gurbanov dans l’organisation de l’éducation en Azerbaïdjan

Afad Gurbanov est également connu en tant qu’ordonnateur dans le domaine de l’éducation en Azerbaïdjan. En 1969, que ce soit à titre de vice-président des conseils scientifiques et méthodologiques du ministère de l'Enseignement secondaire supérieur et professionnel de l'URSS et du ministère de l'Education de la RSS d'Azerbaïdjan, puis en tant que membre du Centre scientifique et méthodique pour les problèmes d'éducation auprès du ministère de l’éducation de l’Azerbaïdjan et de nombreuses commissions, il travailla sans relâche pour structurer et améliorer l’éducation dans le pays.


Les méthodes pédagogiques dans les établissements d’enseignement supérieur représentèrent une part importante de l’activité d’Afad Gurbanov. Son travail dans un établissement secondaire pendant un certain temps, puis pendant plus longtemps dans un établissement d'enseignement supérieur laissa une empreinte particulière sur son activité créatrice. Les ouvrages « Documents linguistiques et de fin d'études en linguistique », « Réforme scolaire et problèmes d'éducation pédagogique », « Conservateur et étudiant », « Cours et séminaires spécifiques sur la linguistique », « Problèmes d'enseignement de sujets linguistiques modernes » publiés par le scientifique sont devenus des supports de grande utilité pour les enseignants. L'un des facteurs les plus importants qui renforcent la valeur scientifique et pédagogique des livres de A. Gurbanov réside dans l'unité organique entre son activité créatrice et pédagogique et la manière dont chacune complète l’autre. Ce sont précisément ces qualités qui ont érigé ses œuvres en matière de pédagogie dans les établissements d’enseignement supérieur au niveau étymologique à haute valeur scientifique et pédagogique.


Le professeur Gurbanov fut le premier à regrouper les matières linguistiques enseignées dans les établissements d’enseignement supérieur de la République et à créer ainsi une approche systématique pour les enseigner. Il divisa les matières linguistiques en deux grands groupes : les matières linguistiques générales (linguistique générale et histoire de la linguistique) et les matières linguistiques spécifiques (matières historiques-linguistiques, matières linguistiques modernes, matières linguistiques stylistiques, matières linguistiques orthologiques).


C'est un fait bien connu que chaque discipline éducative naît d'une nécessité et d'un besoin spécifiques en réponse à une expérience à long terme et à une pensée et des idées théoriques riches. Le professeur Gurbanov joua un rôle exceptionnel dans l'identification et la formation d'un certain nombre de matières linguistiques (linguistique générale, linguistique turcologique, culture de la parole azerbaïdjanaise, analyse linguistique de textes littéraires, onomatologie, etc.) enseignées dans des établissements d'enseignement supérieur.


Dans l’ancienne Union soviétique, à partir des années 50, le manuel de linguistique générale fut écrit à Moscou et la matière fut enseignée au cours de la dernière année dans le prolongement de « Introduction à la linguistique ». Après avoir mené des recherches et donné des conférences dans le domaine de la linguistique pendant une longue période, Afad Gurbanov estima qu'il était nécessaire d'enseigner le sujet de la « linguistique générale » conformément à chaque famille linguistique et, prenant la décision de franchir cette étape, ce qui était courageux à cette époque, il développa d'abord un programme d'enseignement de cette matière, puis prépara une version du manuel pour les instituts pédagogiques. Son livre « Linguistique Générale » est le premier manuel sur les questions de linguistique générale rédigée en langue azerbaïdjanaise. Le livre est basé sur le principe de sélection-systématisation.


Tous les professionnels de l'éducation de la République connaissent et reconnaissent Afad Gurbanov comme étant l'auteur de manuels scolaires sur « La langue littéraire azerbaïdjanaise moderne », « Linguistique générale », « Manuels sur l'analyse linguistique de textes littéraires » et sur le manuel « Langue azerbaïdjanaise » envisagés pour la onzième classe dans les écoles de langue russe. Il a toujours essayé d'améliorer la qualité de l'enseignement des matières linguistiques dans les établissements d'enseignement supérieur et publia un certain nombre d'articles et d’ouvrages scientifiques méthodiques ayant trait à ce domaine, tout en travaillant en tant que doyen, recteur et chef de département à l'Université pédagogique d'État d'Azerbaïdjan.


Les conférences scientifiques, colloques, formations pratiques qu'il organisa, ainsi que les manuels, les outils pédagogiques, les travaux pratiques, les instructions méthodiques, les exercices et les programmes d'éducation qu'il écrivit, jouèrent un rôle important dans l'enseignement de la langue azerbaïdjanaise et dans l’étude de la linguistique générale et turcologique selon un système spécifique et sur des bases scientifiques.


La première conférence scientifique d’ensemble consacrée au thème « Améliorer l’enseignement de la langue azerbaïdjanaise dans les établissements d’enseignement supérieur de la République » eut lieu en 1984 à l’initiative d’Afad Gurbanov et à la suite de ses nombreux efforts. Le professeur Gurbanov présenta à la conférence un document clé sur le « Statut et les objectifs clés de l’enseignement de la langue azerbaïdjanaise dans les établissements d’enseignement supérieur de la République ».


Au cours de la période suivante, l'Université pédagogique organisa, sous la direction d'Afad Gurbanov et à son initiative, des ateliers scientifiques à l’échelle de la république, ainsi que des conférences et des réunions scientifiques, méthodologiques et pratiques, d’autres également sur des sujets variés. Tous les thèmes abordés lors de ces conférences furent publiés sous les titres suivants :


« Réflexions sur l’amélioration des méthodes d'enseignement de la langue azerbaïdjanaise » (1983),


« La langue azerbaïdjanaise » (1984),


« Questions d'actualité de l'histoire de l'école et de la pensée pédagogique en Azerbaïdjan » (1984),


« La musique comme vecteur de l’éducation esthétique » (1984),


« Méthodes d’enseignement des matières linguistiques » (1987),


« Réflexions sur la perestroïka et de la formation à distance » (1988),


« Questions d’actualité des études littéraires azerbaïdjanaises » (1988),


« Réflexions sur la perestroïka et la langue azerbaïdjanaise » (1988),


« Questions sur l’enseignement de la linguistique générale » (1989),


« Les problèmes relatifs à l’institut et de l’informatisation » (1989),


« Questions sur l’enseignement des matières stylistiques-linguistiques » (1991),


« Questions sur l’enseignement des matières orthologico-linguistiques » (1994),


« Questions sur l’enseignement des matières historico-linguistiques » (1994), etc.


Dans les années 1980, alors qu'il était recteur de l'Université pédagogique d'État d'Azerbaïdjan et membre du Conseil des présidents des établissements d'enseignement supérieur d'Azerbaïdjan, le professeur Gurbanov accorda une attention accrue au développement de l'enseignement supérieur. En plus de démontrer des compétences organisationnelles spéciales dans ce domaine, il apporta des éclaircissements sur un certain nombre de problèmes théoriques spécifiques.


Corrélativement, Afad Gurbanov s’impliqua dans la création d’établissements d’enseignement privés dans le pays dans les années 90 et la commission spéciale présidée par ce dernier autorisa la création de nombreux instituts et universités privés (Western University, etc…) lesquelles fonctionnent toujours avec succès, de nos jours, dans notre système éducatif.


Le professeur Gurbanov reçut à plusieurs reprises des certificats d'honneur et divers prix de la part du chef du pays et du ministère de l'Éducation pour sa contribution au développement de la science et de l'éducation.